« Ne te lave pas, j’arrive ! »

ho.jpg

« Ne te lave pas, j’arrive ! »C’est ce qu’écrivait Napoléon à Joséphine… quinze jours avant son départ.C’était à l’aube du XIXe siècle, du temps où l’on osait apprécier les odeurs corporelles les plus épicées. Quand on raconte l’anecdote aujourd’hui, on provoque une réaction de dégoût, car les fragrances de notre intimité n’ont plus la cote.  

Les canons de l’hygiène et de la séduction en ont fait des signes de négligence et de saleté, à mille lieues d’un idéal amoureux forcément fleuri.

Les ventes de déodorants et autres savons ciblés ne se sont jamais mieux portées. Et l’on ne se rendrait pas à un rendez-vous d’amour sans se passer d’abord au Karcher. Malgré cela, on redoute toujours d’incommoder son partenaire. « Lors d’une première rencontre, ça se comprend : on a tellement peur de décevoir.  Mais quand la gêne persiste après des mois, voire des années de relation, elle finit par inhiber tout épanouissement sexuel », prévient Ghislaine Paris, sexologue. 

Et le phénomène est loin d’être exceptionnel, comme le montrent à longueur de pages les forums de discussion sur Internet : « Quand mon amoureux me caresse, je crains que mon odeur le dégoûte. » Ou bien : « Que faire pour sentir toujours bon là où il faut ? » A cette question, Mireille Bonierbale, sexologue, répond d’emblée que le sexe garde toujours une odeur qui lui est propre. « Et c’est tant mieux ! », s’exclame l’expert.   Tiens donc, Napoléon avait-il raison, finalement ? 



1 commentaire

  1. presse 16 mai

    J’aime bien cet article relatif à l’évolution de nos comportements même si je reste convaincu qu’il y avait, tout de même, beaucoup à redire en matière d’hygiène avant le XX siècle.
    Cordialement
    Gérard

    Dernière publication sur apprendre les bases du jeu d'échecs : le jeu d'échecs

Laisser un commentaire

Trash & Sexe |
tressexy |
Zone Adulte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LIVESHOW
| contenu adulte pour pc et gsm
| mysextoys